Full Metal Panic!

 

1) Light Novel

A la base Full Metal Panic! est un light novel de 12 tomes écrit par Shoji Gatoh et illustré par Shiki Douji, publié entre 1998 et 2011. De styles SF/action/militaire avec comme héro un jeune soldat qui vit sur le champ de bataille depuis l'enfance.
 
Sans compté FMP Another, c'est au total plus de 11 millions de light novel qui ont été imprimés. L'histoire principale a gagnée la 1ère place du classement " This light novel is amazing! 2008 " et Sousuke a réussi à obtenir un soutien inhabituel pour un personnage masculin principal de light novel.

Full Metal Panic! (12 tomes  publiés entre septembre 1998 et août 2011)
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Shiki Douji (Dessins)
C'est l'histoire principale. Le lycée Jindai (Japon) était un endroit sûr, jusqu'à ce que Sousuke Sagara y soit transféré. Il fait des ravages dans le corps étudiant et a de nombreux problèmes avec les enseignants! Mais Sousuke n'est pas juste un étudiant infernal, il fait en réalité partie d'une unité militaire d'élite et a pour mission de protéger secrètement Kaname Chidori du KGB.
 
C'est cette version qui a inspirée les anime FMP :The Second Raid et Invisible Victory.

Full Metal Panic! Tanpenshuu (9 tomes publiés entre décembre 1998 et août 2011)
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Shiki Douji (Dessins)
Parallèlement aux douze volumes principaux, neuf autres (formant une collection de nouvelles) ont  été publiés, de décembre 1998 à août 2011. Contrairement à l'histoire principale, cette collection de nouvelles se concentre exclusivement sur la comédie. En décrivant les catastrophes causées par Sousuke dans la pacifique société japonaise, et a servit pour l'anime Fumofuu. L'auteur a lui même déclaré "S'il vous plaît profité en comme une chose différente."

Full Metal Panic! Side Arms (2 tomes publiés entre avril 2004 et juillet 2006)
Authors: Gatoh Shoji (Histoire), Shiki Douji (Art)
« Full Metal Panic! Side Arms » est une compilation d'histoires courtes qui complètent l'histoire principale en se concentrant sur le passé de certains personnages et la naissance de Mithril et Amalgam.

Full Metal Panic! Another (12 tomes  publiés entre août 2011 et février 2016)
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Shiki Douji (Dessins), Ooguro Naoto (Histoire)
Ichinose Tatsuya est un lycéen normal qui a tendance à tomber amoureux des étrangères, ce qui ne s'est jamais bien passé pour lui. Un jour il rencontre une autre belle étrangère, appelée Adelina. Il l'aide et est surpris de voir qu'elle possède un Arm Slave militaire. Qu'est-ce que cette femme mystérieuse et fortement armée fait en pleine montagne?
 
L'histoire se déroule 12 ans après la fin de FMP. Les auteurs originaux (Gatoh Shoji et Shiki Douji) ont ici surtout un rôle de supervision. L'histoire étant écrite par Ooguro Ohchro, il s'agit de son premier travail. Selon la postface du premier volume, ce travail était d'abord prévu comme une œuvre «fan service». Bien que l'on trouve le nom de "Full Metal Panic" dans le titre il n'a pas vraiment de lien direct avec l'histoire d'origine. Il a tout de même réussi à devenir populaire dépassant de loin la popularité anticipée par l'éditeur, si bien que le volume 1 ses retrouvé en rupture immédiatement.


2) L'auteur Gatoh Shoji

A l'origine il n'était pas très intéressé par les light novel, et est surtout un fan de films hollywoodiens, qui ont une forte influence sur son travail. Avec bien sûr une préférence pour les œuvres cyniques et fortement militaire.
 
En raison de son style qui se concentre sur les personnages masculins, avec beaucoup de personnages âgés ou d'âge moyen, au moment des adaptations en anime les studios ont tendance à changer des personnages masculins en femmes. Il se dit également très « passionné » par les minijupes "La tenue d'une héroïne doit être absolument une mini-jupe, c'est presque aussi naturel que le cockpit d'un robot soit dans la tête ou la poitrine".
 
En plus d'avoir participé ou supervisé la totalité des œuvres en rapport avec FMP (que ce soit light novel, mangas ou animes) il est également l'auteur de « Amagi Brilliant Park » et « Cop Craft: Dragnet Mirage Reloaded ».


3) Manga

Full Metal Panic! a été adapté en manga à de nombreuses reprises.
 
Full Metal Panic! (9 tomes publiés entre septembre 2000 et juillet 2005)
Auteurs: Tateo Retsu (Dessins), Gatoh Shoji (Histoire)
Le sergent Sousuke Sagara reçoit la mission de protéger la lycéenne Chidori Kaname. Sousuke est un génie militaire, qui a obtenu un grade élevé à un âge précoce, mais à cause de son étrange éducation il manque cruellement de compétences sociales. Maintenant, il se retrouve comme un poisson hors de l'eau alors qu'il tente de protéger une fille d'une organisation maléfique et de rendre son travail scolaire à temps.
 
Cette adaptation reprend les 3 premiers tomes du roman, mais avec une histoire raccourcie et un style plus proche de la romance/comédie que l'original. Il y a beaucoup de différences avec l'original. Avec en plus des passages de Full Metal Panic! Tanpenshuu.

Ikinari! Full Metal Panic! (5 tomes  publiés entre février 2001 et mars 2003)
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Nagai Tomohiro (Dessins)
Sousuke a finalement perdu la tête et la mémoire! Son esprit de soldat est de retour et il se comporte comme à son arrivée au lycée.

Full Metal Panic! Comic Mission (7 tomes publiés entre novembre 2003 et septembre 2006)
Auteurs: Tateo Retsu (Dessins), Gatoh Shoji (Histoire)
Il s'agit d'une reprise de certains chapitres de Full Metal Panic!, mais en se concentrant sur les éléments comiques. Il n'y a pas de mecha et uniquement des histoires courtes.

Full Metal Panic! Surplus (1 tome publié en juillet 2003)
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Nagai Tomohiro (Dessins)
Quand un ArmSlave inconnu émerge dans le détroit de Taïwan MITHRIL ordonne à Melissa Mao et à son équipe de se rendre dans un Hong Kong divisé pour enquêter.

Full Metal Panic! Sigma (19 tomes publiés entre  aout 2005 et septembre 2013)
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Ueda Hiroshi (Dessins)
Raconte la même histoire que l'anime « Full Metal Panic The Second Raid » et est donc basé sur les tomes 4 et 5 du light novel. Il se présente comme une suite direct du manga FMP ! et raconte l'histoire de Sousuke et de Mithril alors qu'ils combattent Amalgam. Cette version est notablement plus violente que le manga FMP !

Full Metal Panic! Another (7 tomes publiés entre décembre 2012 et avril 2013)
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Ooguro Naoto (Histoire), Taichi You (Dessins)
Adapte une partie de l'histoire le light novel du même nom.

Full Metal Panic! 0 (En cours depuis septembre 2013
Auteurs: Gatoh Shoji (Histoire), Kasahara Tetsuroh (Dessins)
Une autre histoire dans l'univers FMP.


4)  Réglage du monde

L'action du light novel principal se déroule entre avril 1998 et 2000. Il dépeint un monde proche du monde réel de la fin du 20ème siècle, mais avec quelques différences notables :
 
-L'existence de personnes avec des connaissances spéciales (les Whispered) ayant développées la « technologie noir».
-La Chine est divisée entre le Nord et le Sud, Hong Kong est également divisée.
-Dans les années 1980, le président (américain) Reagan a lancé le programme SDI et le concept de  « troupes de robots ». Des robots de combat ont commencé à être utilisés en pratique. Un réacteur de fusion froide (réacteur au palladium ) a également été mis en service.
-Durant la guerre du Golfe (1991) Saddam Hussein est renversé. Déclenchant la question de l'indépendance du Tadjikistan et l'intensification du problème palestinien, ce qui a déclenché la cinquième guerre du Moyen-Orient. Une ogive nucléaire est utilisée dans le nord du Koweït, après ça le conflit s’embourbe.
-Six mois après le début de la 5éme guerre du moyen-orient, Gorbatchev est assassiné et la perestroïka échoue. En conséquence, l'Union soviétique ne s'est pas effondrée et la guerre froide n'est toujours pas fini. L'Union soviétique lança également une nouvelle invasion de l'Afghanistan.
-En 1998 la Corée du Nord voit sa production alimentaire se stabiliser et un réacteur au palladium est opérationnel, la situation économique commence à se redresser.


5) Animes

Les light novel ont également été adaptés en plusieurs animes, pour lesquels Gatoh faisait également partie des équipes.
 
Full Metal Panic!
24 épisodes, diffusés entre janvier 2002 et juin 2002 / studio: Gonzo
 
Full Metal Panic? Fumoffu
12 épisodes, diffusés entre août 2003 et octobre 2003 / studio: Kyoto Animation
 
Full Metal Panic! Le deuxième raid
13 épisodes, diffusés entre juillet 2005 et octobre 2005 / studio: Kyoto Animation
 
Full Metal Panic! Movie
3 films de 120mins, sorties entre novembre 2017 et janvier 2018 / studio: Gonxo
 
Full Metal Panic! Invisible Victory
?? épisodes, diffusés entre avril 2018 et ?? 2018 / studio: Xebec


Full Metal Panic!Full metal panicType: TV

Durée: 24 épisodes de 24 minutes
Diffusion: Du 08 janvier 2002 au 18 juin 2002
Saison: Hiver 2002
Producteurs: Kadokawa Shoten
Studios: Gonzo
Licence Française : Déclic image / Dybex
Source: Light novel
Genres: Action, S-F, comédie, mecha
+17ans (violence)

Synopsie Full Metal Panic!
C'est l'histoire principale. Le lycée Jindai (Japon) était un endroit sûr, jusqu'à ce que Sousuke Sagara y soit transféré. Il fait des ravages dans le corps étudiant et a de nombreux problèmes avec les enseignants! Mais Sousuke n'est pas juste un étudiant infernal, il fait en réalité partie d'une unité militaire d'élite et a pour mission de protéger secrètement Kaname Chidori du KGB.
 

Présentation Full Metal Panic!
 
Cette première adaptation fut produite par le studio Gonzo (Last Exile, Bokurano, Chrno Crusade) et diffusée entre janvier et juin 2002. Les 24 épisodes couvrant les 3 premiers tomes du light novel.
Pour la petite histoire, l'anime devait initialement être diffusé en automne 2001. Mais les attentas du 11 septembre 2001 (USA) ont obligé à repousser la diffusion. Il faut dire que ce n'était peut être pas le moment de montrer un détournement d'avion.
 
Il faut savoir que l’adaptation est très différente de l’œuvre de base. Presque tous les indices liés à Amalgame (l'ennemi de l'histoire principale) ont été coupés, et le scenario ne révèle finalement pas grand chose. Par contre des scènes de fan service et des petites histoires ont été ajoutées. Le ton est également plus comique et très différant de l'atmosphère originale. Ce serrait donc plus un mélange entre FMP ! et Full Metal Panic! Tanpenshuu. De plus, les épisodes 14 à 17 sont des épisodes totalement originaux présent uniquement dans cette version.
Autre petite modification alors que la Corée du Nord et l'Afghanistan sont clairement nommés dans le roman, dans l'anime ils ont été changés en "Région autonome de Kanka" et "Helmajistan". De plus l'action ne se déroule pas à l'époque d'origine. Alors que le light novel commence en 1998 (début de la date de publication), l'anime prend place en 2001, la date de diffusion initiale.

La première chose à savoir c'est que l'anime est très ancré dans le début des années 2000. Que ce soit l'aspect visuel classique de l'époque, ou de nombreux éléments devenus très cliché aujourd’hui. Avec des scènes de bain inutiles et certains épisodes qui n'ajoutent absolument rien à l'histoire. Mais il se distingue encore aujourd’hui par son mélange réussi entre passages comiques et action très sérieuse et violente, le tout avec un fond de romance.
 
L'anime alterne ainsi entre des combats intenses et sérieux, avec des combats de robots et des technologies futuristes, dans un monde plongé dans une guerre froide qui ne se termine pas, de nombreux conflits locaux, et une menace terroriste très présente. Avec des passages de type comédie/lycéenne où on suit un adolescent mercenaire n'ayant connu que la guerre tenté de se fondre dans la pacifique et tranquille société japonaise. Les deux genres s'alternant de façon fluide  et se complétant pour nous montrer la différence de point de vu entre un Sousuke ne connaissant que la guerre et dont le comportement au lycée nous semble ridicule, mais parfaitement logique de son point de vu, et une Chidori qui ne connaît que la paix. Mais les deux genres sont vraiment séparés, quand l'anime est sérieux il l'est vraiment.
 

Les personnages
 
Full Metal Panic repose surtout sur ses personnages, ils sont d’ailleurs très nombreux et variés. Du méchant inébranlable à l'adolescent soldat, en passant par la jeune fille totalement normale, et la tsundere. Oui, les personnages peuvent semblé très peu originaux et stéréotypées, et on ressent ici encore l'époque, mais ils restent plaisant à suivre, sauf peut être le grand méchant un peu trop... « collant ».
 
Le plus important des personnages étant évidement Sousuke Sagara. Ce garçon de 17 ans qui depuis l'âge de 8ans ne connaît que le champ de bataille. Maintenant il fait partie de Mithril, une organisation décidée à arrêter les terroristes.
C'est un personnage pragmatique, austère, au passé sombre et pourtant c'est par lui que vient tout le côté humoristique. Ses réflexes de soldat prenant toujours le dessus et entraînant des situations insolites et absurdes au lycée. Au moindre cri de Chidori, il défonce les portes, passe à travers les fenêtres, dégaine à tout va, se méfie de tout et de tout le monde. Mais il sera fortement affecté par le retour d'un vieil ennemi qui va raviver son côté sombre et le replonger dans son passé. Heureusement, Chidori sera là pour le soutenir.
 
Chidori Kaname est l'autre personnage principal. A première vu elle ressemble à la lycéenne parfaite : idole du lycée, sexy et intelligente, admirée de tous, mais en réalité elle est caractérielle et terriblement têtue. Mais c'est aussi une fille sensible et courageuse (une Tsundere donc) qui tente d'apprendre à Sousuke à vivre normalement. Elle est également la cible d'une sombre organisation terroriste. C'est la relation entre Chidori et Sousuke qui pousse vraiment l'intrigue.
 
On trouve également le reste de l'équipe de Sousuke : Kurz Weber le draguer blagueur de service, mais également tireur d'élite talentueux ; et leur cheffe d'unité, Melissa Mao. Il y a également Teletha Testarossa (surnommée Tessa), qui est la capitaine de l'unité de Mithril dont fait parti Sousuke, alors qu'elle n'a que 16 ans.
 
Ensuite il y a une grande quantité de personnages secondaires, que ce soit chez Mithril, au lycée, ou chez les divers ennemis. Mais globalement on peut remarquer un manque de développement des personnages. Bien que Sousuke finit par s’habituer quelque peu au lycée et a surmonter le passé, on ressent bien qu'il ne s'agit que d'une petite partie de l'histoire. Et ce n'est pas le triangle  Sousuke/Chidori/Tessa qui améliorera vraiment les choses.
 

Animation / Mise en scène / Graphisme
 
Les graphismes et le chara design ne sont pas des plus originaux et restent dans la moyenne de l'époque, il n'y a pas non-plus de défaut gênant, malgré quelques petites chutes de qualité. Cependant il y a tout de même quelques éléments intéressants :
Premièrement les Arm Slaves (les robots) et les autres véhicules sont réalisés de manière vraiment très minutieuse. Sachant que l'anime datant de début 2000 il y a très peu d'utilisation de la 3D. Les mécha bougent correctement, même si ce n'est pas non-plus particulièrement exceptionnel. Les combats eux sont bien réalisés et facile à suivre, ce qui n'est pas forcément le cas dans les animes de mecha. Ils ont également un bon rythme et gardent en haleine. Bien que certaines « capacités spéciales » ne s’accordent pas forcément bien avec le cadre réaliste général.   
 
Outre les mecha un point qui mérite également d'être souligné vient des couleurs. Les scènes de guerre sont sombres et avec peu de variété, tandis que les scènes de vie scolaire sont très colorées et joyeuses.
 

Son
 
La musique a été composée par Toshihiko Sahashi à qui l'on doit également les musiques d'anime comme : Gunslinger Girl (s1), Hunter Hunter (1ère version) ou encore Gundam Seed. Malheureusement, la musique ne se distingue pas vraiment. Ce n'est pas mauvais et ça fonctionne  bien, mais vous n'allez probablement pas écouter l'OST en boucle.
 
Les OP et ED eux sont agréables et interprétés par Mikuni Shimokawa, qui est surtout connue pour les OP/ED des FMP ! et de Kino no Tabi (1ère version).
 
Par contre les doubleurs correspondent parfaitement à leur personnage. Il est d’ailleurs amusant de remarquer qu'autant l’équipe de production de l'anime avait peu d’expérience et n'avait personne de connu, autant les seiyū eux sont en très grande partie des voix très connues.
 
Chidori = Satsuki Yukino
Mizuhara Koyomi, Azumanga / Tachibana Makoto, Free / Sonozaki Mion et Mion, Higurashi / Higurashi Kagome, InuYasha / Hiiragi, natsume / Tanabe Ai, Planetes / Thompson Milly, Trigun
 
Sosuke = Tomokazu Seki
Koro-sensei, Ansatsu Kyoushitsu / Fanel Van, Escaflowne / Gilgamesh, Fate... / Chiaki Shinichi, Nodame Cantabile / Hashida Itaru, Steins;Gate / Kinomoto Touya, Sakura
 
Tessa = Yukana
Kotoko, Chobits / CC, Code Geass / Yukishiro Honoka, Futari wa Precure / Alcott Cecilia, Infinite Stratos / Li Meiling, Sakura / Reinforce II,  Mahou Shoujo Lyrical Nanoha
 
Kalinin = Akio Ootsuka
All For One, Boku no Hero Academia / Nemo, Nadia / Batou, Ghost in the Shell / Narateur, Yuru Camp△
 
Mao = Michiko Neya
Yuuki Talho, Eureka Seven / Hawkeye Riza, Fullmetal Alchemist /  Agnès, Zero no Tsukaima / Makuhari Nancy, ROD
 
Kurz = Shinichiro Miki
Mustang Roy, Fullmetal Alchemist: Brotherhood / Fujiwara Takumi, Initial D / Stratos Lockon, Gundam 00 / James, Pokemon / von Rerugen Erich, Youjo Senki
 

Les choses qui fâchent
 
Pour commencer, tout le monde ne supporte pas forcement le style années 2000, qui est assez éloigné des standards actuels. Ensuite on peut regretter le manque de développement des personnages, on sent bien qu'il s’agit d'une adaptation et que ça ne couvre pas une très grande partie de l’œuvre d'origine.
 
Comme dit un peu avant, certains mecha on des capacités quasi-surnaturel qui font fortement contrastes avec le côté réaliste global. Tout comme le fait qu'un certain personnage a la fâcheuse manie de ne pas vouloir mourir, même quand son mecha est réduit en miettes. La première fois ça passe, mais nous faire le coup à chaque fois forcément ça ne marche plus très bien.
 
Le fait de choisir Sosuke pour une mission de protection discrète (car oui c'est une opération secrète, effectuée par une organisation tout aussi secrète) alors qu'il est sûrement la personne la moins bien placée pour le rôle du lycéen normal peut également sembler totalement absurde. Mais il y a une explication scénaristique cohérente, révélée dans TSR.
 
Les épisodes 14 à 17 sont uniques à cet anime et ne proviennent d'aucune autres œuvres, et ça se ressent étrangement. Même la première fois que j'ai vu la série (et des années avant de savoir qu'il s'agissait d'une adaptation de light novel) je trouvais que ces épisodes ne s'intégraient pas avec le reste.
 

Conclusion
 
C'est un bon divertissement. Avec bien sûr des hauts et des bas, et un style daté qui ne plaira pas à tout le monde, mais si ça ne vous gêne pas, alors il se laissera facilement regarder. Avec un mélange de comédie/lycéenne et d'action sérieuse, parfaitement efficace.
 

Trilogie Director's Cut
 
En vu de la diffusion de la 4ème saison « Full Metal Panic! Invisible Victory » (au printemps 2018), trois films d'animation ont été produits pour remettre la série à jour. L'intégrale des trois films prenant le nom de «Full Metal Panic Director's Cut»
 
Les nouveautés sont les suivantes :
-Remastérisation HD
-Changement du format d'écran du 4:3 d'origine au 16:9. En coupant les parties supérieures et inférieures.
-Son 5.1
-Nouvelles scènes
-Corrections graphique
-Nouveaux opening/ending


6) Full Metal Panic? FumoffuFull metal panic fumoffuDurée: 12 épisodes de 24 minutes

Diffusion: Du 26 août 2003 au 18 octobre 2003
Saison: Été 2003
Producteurs: Tatsunoko Production, Kadokawa Shoten, Fuji TV, Imagica, Rakuonsha, Kadokawa Pictures Japan, KlockWorx, Happinet Pictures, Animation Do
Studios: Kyoto Animation
Licence Française : Déclic image / Dybex
Source: Light novel
Genres: Action, Comédie, École
+13ans
 
Synopsie
Sagara Sôsuke est un jeune garçon qui a passé son enfance à combattre sur les champs de bataille. Mercenaire, guerrier de talent, il se retrouve aujourd’hui au lycée et veille sur Kanamé Chidori... Mais il ne se montre guère très doué pour les relations humaines, notamment avec les filles ! Sa formation initiale et sa méfiance poussent ainsi notre héros à adopter un comportement pour le moins original, et qui va donner lieu à une série de débordements et de gaffes en tout genres !
 

Présentation Full Metal Panic? Fumoffu
 
Il ne s'agit pas d'une saison 2, bien que l'action se déroule entre FMP ! et TSR, mais adapte certains passages du light novel « Full Metal Panic! Tanpenshuu » (sauf le passage des sources chaudes qui est original). Tous les éléments sérieux et graves, la situation mondial et même les mecha ne sont pas présents (d’où le « ? » dans le titre). Cet anime se concentre uniquement sur le côté comédie de FMP, ainsi que la relation entre Sousuke et Kaname. Il pourrait même être regardé et être parfaitement amusant sans avoir vu la première saison.
 
Il faut savoir qu'il n'y a généralement pas de continuité entre les épisodes, ni d'histoire principale. Certains épisodes sont également divisés en deux mini-épisodes de 10 minutes. Bien que cela n'aurait pas fonctionné avec FMP!, ça colle parfaitement avec un spectacle comique comme Fumoffu. Car il s'agit juste d'une suite de sketchs comiques, avec un duo Sousuke/Kaname plus en forme que jamais !
On voit comment Sousuke réagit face à des situations inhabituelles pour lui : la découverte d'une lettre d'amour dans son casier, un cour d'initiation à l'art moderne, un concours de flirt ; ou comment il vient en « aide » à certaines personnes ou clubs. L'anime parodie de nombreux stéréotypes d'anime, avec également de nombreuses références au cinéma.
D’ailleurs, il faut savoir que l'auteur (Shoji Gatoh) est un fan de films hollywoodiens, ce qui a une forte influence sur son travail. Et oui le titre est bien une référence au célèbre film " Full metal jacket " de Stanley Kubrick. Bien qu'il y a beaucoup de références cinématographique dans le light novel ça n'a pas était gardé dans le premier anime, mais c'est présent dans Fumoffu. Ça va de Full metal Jacket à Matrix en passant par Indiana Jones. Il y a également des références à d'autres anime ; comme « Your under arrest » et gundam.
 
Il s'agit de la toute première série de Kyoto Animation (Clannad, Suzumiya Haruhi, K-On!, Nichijou). Un studio qui n'a aujourd’hui plus besoin de faire ses preuves en matière d'anime comiques.
 

Modification de diffusion en raison d'un incident
 
Tout comme la première saison avait du modifier son planning à cause des attentas du 11 septembre 2001, Fumoffu a dû faire face à une situation imprévue. Le 1er juillet 2003 un jeune garçon fut  enlevé et assassiné à Nagasaki. Le lendemain devait être diffusé l'épisode 2 de Fumoffu, qui comporte également une scène d’enlèvement d'un jeune garçon. L'épisode fut donc évidemment coupé, mais inclut pour la sortie physique.
 

Les personnages
 
On retrouve une grande partie des anciens personnages. Avec un Sagara toujours aussi paranoïaque et une Chidori toujours aussi violente. Les deux formant le parfait duo comique. Avec en plus de nouveaux personnages secondaires tout aussi haut en couleur que Sousuke. Je pense notamment à l' imperturbable président du conseil des élèves, l'énergique président du club de karaté, et bien sur le surprenant homme poney.
 
Il ne faut pas s'attendre à un développement des personnages puisqu'il s'agit d'une œuvre uniquement humoristique.
 

Animation / Mise en scène / Graphisme
 
Changement de studio implique forcément quelques changements. Changements qui sont ici positifs. L'aspect n'est pas vraiment différant du premier FMP ! mais la qualité est plus régulière et les lieux plus  détaillés, avec toujours beaucoup de couleurs.
 

Son
 
La bande-son n'est pas vraiment marquante et on y fait pas attention.
 

Les choses qui fâchent
 
Il s'agit d'une comédie absurde alors soit on accroche à l'humour soit ça ne marche pas. Le fait que cet anime soit très différant du premier peut également ne pas plaire. Surtout si on est pas au courant. Certains sites le qualifiant de « suite directe » alors qu'il faudrait en réalité plus le prendre comme un spin-off.
 
 
Conclusion
 
Ce n'est pas l'anime du siècle mais il fait parfaitement son travail de divertissement absurde. On passe un moment agréable et amusant.


7) Recommandations

Suisei no Gargantia
Type: TV
Durée: 13 épisodes de 23 minutes
Diffusion: Du 07 avril 2013 au 30 juin 2013
Saison: Printemps 2013
Producteurs: Bandai Visual, Yomiuri Telecasting, Lantis, Nitroplus, Bushiroad, Good Smile Company
Studios: Production I.G
Licence Française : Black Box
Source: Original
Genres: Action, S-F, Aventure, Mecha
 
Pour le côté anime de mecha, avec un héro qui ne connaît que la guerre et qui se retrouve dans une société de civils.
 

Mobile Suit Gundam 00
Type: TV
Durée: 25 épisodes de 24 minutes
Diffusion: Du 06 octobre 2007 au 29 mars 2008
Saison: Automne 2007
Producteurs: Sotsu, Asatsu DK, Mainichi Broadcasting System, Sony Music Entertainment
Studios: Sunrise
Licence Française : Beez Entertainment / Crunchyroll (VOD)
Source: Original
Genres: Action, S-F, Espace, Drame, Mecha
Pour le côté anime de mecha.
 

Code Geass
 
Type: TV
Durée: 25 épisodes de 24 minutes
Diffusion: Du 06 octobre 2006 au 29 juillet 2007
Saison: Automne 2006
Producteurs: Bandai Visual, Mainichi Broadcasting System, Bandai, Sony Music Entertainment, Bandai Namco Entertainment, Hakuhodo DY Media Partners
Studios: Sunrise
Licence Française : Kaze / ADN (VOD)
Source: Original
Genres: Action, Mecha, École, S-F,
Pour le côté mecha et militaire, avec une ambiance sombre.
 

School Rumble
 
Type: TV
Durée: 26 épisodes de 23 minutes
Diffusion: Du 05 octobre 2004 au 29 mars 2005
Saison: Automne 2004
Producteurs: TV Tokyo, Sotsu, Marvelous, Starchild Records, Media Factory, DAX Production, Studio Jack
Studios: Studio Comet
Licence Française : WE Productions
Source: Manga
Genres: Comédie, Romance, École, Shonen
Pour le côté comédie lycéenne déjantée.
 

Azumanga Daioh
 
Type: TV
Durée: 26 épisodes de 24 minutes
Diffusion: Du 09 avril 2002 au 01 octobre 2002
Saison: Printemps 2002
Producteurs: Genco, Lantis, Imagica, TV Tokyo Music, Cosmic Ray, King Records
Studios:  J.C.Staff
Licence Française : Kaze
Source:  4-koma
Genres: Tranche de vie, Comédie, École
Pour le côté comédie lycéenne déjantée.
 

Date de dernière mise à jour : 08/04/2018

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau