Near Death

Near Death


« L'ennemi invisible est le plus redoutable. » Jacques Garneau
 
 
Développeur:
Orthogonal Games (San Francisco, USA)
 
Date de sortie:
2 août 2016
 
Plates-formes:
PC / Mac / Linux
Steam
 
Prix ​​habituel:
14,99 $ / 14,99€ (le fameux taux de conversion de l’industrie du jeu vidéo)
 
En français :
Oui
 

Alors pour le pitch de départ on incarne une pilote qui s’écrase en Antarctique, et se retrouve coincée dans un centre de recherche abandonné au milieu d'une tempête de neige mortelle.
Le but est clair... survivre. Pas à des zombies, aliens, ou autres monstres, ni même à des gentils monsieur en gris qui crient très fort. Non, ici l'ennemi est invisible, omniprésent, et implacable ; il s'agit de la nature, plus précisément de la météo polaire.
Il faut donc explorer la station et utiliser ce qui nous tombe sous la main pour espérer survivre. Délimiter un chemin pour se repérer dans les tempêtes, faire fondre des obstacles, isoler une pièce, réparer des générateurs, chercher des plans afin d'améliorer notre équipement, etc... Le système de météo dynamique et l'éclairage créent un sentiment permanent de solitude et d'oppression. Sentiments encore renforcés par la musique. Seul lien avec le monde extérieur, un opérateur qui nous guide à travers la station grâce aux téléscripteurs. Évidement les conditions météorologiques empêchent une opération de sauvetage.
Les bâtiments à l'abandon ne laissent que quelques secondes de répit avant de devoir retourner dans l'enfer blanc. Entre le vent, la neige, le froid et le manque complet de visibilité le moindre petit abri apparaît comme la terre promise, et la moindre bouteille de combustible comme le Graal. On est toujours sur le point de mourir de froid dans l'obscurité de la nuit polaire.
Near Death ne se décrit pas comme un jeu de survie, mais comme un jeu SUR la survie. Pour créer ce jeu Kent Hudson a fait des recherches approfondies, dont des entrevues avec des scientifiques et des voyageurs de l'Antarctique. Le prototype du jeu simulait l'exploration et la gestion des bases de l’antarctique, dans un style jeux de survie. Trouvant que le jeu ne rendait pas la terreur des tempêtes et des conditions météo extrêmes de l'Antarctique, il a totalement revu le jeu pour se concentrer sur le côté  « se battre pour sur-vivre dans un monde qui ne fait rien mais essai de vous tuer ».

Conclusion :
Pour conclure, Near Death est un petit jeu de suivi sympa, simple à prendre en main, et avec une bonne atmosphère (glaciale). Le déroulement du jeu se tient, mais par contre il souffre d'une faible durée de vie (2-3h pour une première partie, en normal), et d'une très faible rejouabilité. De plus, le prix plein de 15€ me semble élevé au vu de la durée de vie et de la taille de la carte.
 
 
+Bonne ambiance
+Prise en main simple
+Traduis en français
 
-Faible durée de vie
-Faible rejouabilité
-Prix plein un peu élevé
 
 
Mon ressenti : 6/10
Je conseil ce jeu : Oui, mais en promotion
 

Date de dernière mise à jour : 20/11/2017

Ajouter un commentaire